Paris vs. Montréal : on s’adapte !

S’expatrier et s’installer à Montréal, c’est se créer de nouvelles habitudes. Surtout, c’est modifier ses habitudes. En vrac, petit aperçu de tout ce qu’on aimait faire avant…et comment on doit le faire aujourd’hui.

Un des trucs qu’on a toujours bien aimé, c’est manger. Pas spécialement bien manger, mais manger à notre goût. Et ici…
On a appris à remplacer nos coquillettes crème fraîche des dimanches tristes par des Mac & Cheese Kraft. Pas forcément que pour les dimanches tristes d’ailleurs !
Jordan adore le jalapeño. À Paris, c’était une lutte de tous les jours pour trouver son Tabasco vert à un prix non-prohibitif. Ici, il le trouve son Tabasco vert ! Et même qu’il y a du jalapeño au dépanneur du coin. Et même que le jalapeño, ici, il y en a sous toutes les formes !
Camille, c’était plus le fromage. Entre camembert et chèvre, il y avait le choix dans les rayons du Monop’. Surprise ! Ici, il y a tout autant le choix. Entre le Cheddar et toutes ses déclinaisons, le Monterey Jack (existe aussi version jalapeño !!!), le Havarti et d’autres, les rayons fromage du Provigo ne déméritent pas, bien au contraire ! Et on n’a pas encore testé les vraies fromageries !
Avant, quand on avait pas forcément le temps, on disait pas non à un McDo. Ici, on a essayé le McDo. Puis, on a découvert A&W. Un mama burger, des frites de patate douce, et un wrap poulet chipotle… On ne mange plus à McDo.

plateau de fromage paris vs montréal

Manger, c’est aussi consommer. Ici, on a appris à consommer différemment.

On comprend rapidement qu’un pack de 15 canettes, 24 capsules de café, 2kg de riz, ce sera plus rentable que 6 canettes et 10 capsules. De même, le lait et le jus d’orange c’est 2L et puis c’est tout.

Consommer, c’est aussi se faire plaisir.  Mais quand on veut s’acheter des films, des magazines, on perd nos repères. Mad Movies à 6,50€, on oublie. Ici, c’est 13,50$ dollars avec les taxes. Et il ne faut pas compter sur un équivalent québécois.

Les offres 2 blu-rays achetés 1 offert de la Fnac ? Après avoir bien cherché, on était content d’avoir trouvé HMV, mais on a appris récemment que ça allait fermer. Raté. La joie a été de courte durée. Du coup, ici, on redécouvre Netflix. Ça tombe bien, on oublie notre chronologie des médias, pas besoin d’attendre 3 ans pour voir une nouveauté !

Mercredi, pour certains c’est le jour des enfants, pour nous c’était les sorties des nouveautés au cinéma. Ici, ça redevient le jour des enfants (enfin, pour nous. On ne sait pas si c’est aussi le cas pour les québécois), puisque les sorties ciné sont reléguées au vendredi. Comme aux Etats-Unis, c’est pas la classe ça ?

C’est aussi apprendre à gérer ses données cellulaires différemment. On oublie la 4G illimitée. Et encore on a de la chance, on se partage 7 Go à deux. Par contre à la fin, l’opérateur ne réduit pas ta connexion, tu payes chaque Mo supplémentaire… Mais ça permet aussi de comprendre la vraie utilité de Starbucks : non seulement tu te réchauffes, mais en plus tu profites du Wi-Fi !

panier courses paris vs. Montréal

Enfin, s’expatrier à Montréal, c’est se créer des petits plaisirs simples chaque jour.
Quand tu regardes à la fenêtre le matin, et que contrairement à Paris tu n’espères pas le ciel bleu. Non, ça tu commences à avoir l’habitude. Ici, au contraire, tu croises les doigts pour voir un beau manteau blanc et des flocons tomber du ciel. Souvent, tu te demandes comment ce sera dans 4 mois, quand la chaleur reviendra.
Les dimanches où tu n’as rien à faire – mais que tu veux quand même prendre l’air – tu remplaces les marches du Sacré-Cœur par celles du Mont-Royal. Non tu n’es pas à la montagne, tu es juste à 10 minutes de chez toi !
C’est aussi ne pas réfléchir à ce que tu mets le matin. De toute manière, tu n’as qu’une seule paire de chaussures. Peut-être un peu plus avec le temps. Et un manteau, un gros manteau. Au mieux tu peux te faire plaisir avec la couleur de ton pull !
Tu redécouvres la télé et les versions québécoises de ce que tu n’avais pas forcément le temps de regarder. C’est dingue comment les candidats de L’amour est dans le près sont mignons !
Et comme tu manges à 18h, ça te laisse le temps d’occuper ta soirée comme tu le veux ensuite.

placard à chaussures Paris vs. Montréal

Il y a tellement d’autres choses qu’on faisait avant et qu’on ne fait plus aujourd’hui. Ou plutôt qu’on fait différemment. Parfois pour le meilleur, d’autres fois pour le pire. Mais tu redécouvres tous ces petits bonheurs simples de la vie et tu réapprends à les apprécier. Et vous, quelles sont vos nouvelles habitudes ?

Share: